Séjour à Marseille – Gorges du Verdon – Sète

Après deux jours de travaux forcés à Marseille, on a décidé de joindre l’utile à l’agréable, et de s’octroyer deux petits jours de vadrouille dans le sud-est de la France. Basés à Marseille, on avait fixé comme objectif les gorges du Verdon histoire d’en prendre plein la vue et de respirer.

Les gorges du Verdon :

Après deux heures et demie de route depuis Marseille, on arrivait au gorges du Verdon par l’amont, et le village Comps sur Artuby (paye ton nom…^^). Deux routes longent ces magnifiques et profondes gorges, la route rive gauche, et la route rive droite. On a pris la rive gauche.

Donc après de nombreux lacets dignes des plus grands rallyes automobiles, on arrive enfin sur un spot avec vue imprenable sur les premiers canyons. Des balcons aménagés à flanc de falaise permettent d’avoir une vue plongeante sur ce décor grandiose.

Vue depuis les balcons

Vue depuis les balcons

On reprend la route, et on arrive au pont de Chaulière sur l’Artuby, spot le plus haut d’Europe de saut à l’élastique…( 180 mètres !). Donc on s’arrête prendre quelques montées d’adrénaline en matant les braves gars qui avait déboursé minimum 105€ pour sauter d’un pont…cherchez l’erreur. En tout cas la chute est  impressionnante !

Reprise de bagnole, et continuage sur la petite route (très pittoresque) qui suit le cours de la rivière.

La fin des gorges, avant le lac de sainte croix.

La fin des gorges, avant le lac de sainte croix.

Donc toujours vue impressionnante ! Juste après les gorges, se trouve un lac de retenue (lac de sainte croix), avec une eau pure, et limpide. Donc on amorce la descente vers le lac, et là !!.. On tombe par hasard sur un village classé parmi les plus beaux villages de France : Moustier sainte Marie (capitale de la faïence, et à prononcer avec l’accent provençal.. 😉 ). Le village mérite bien son classement, il est niché au pied des falaises constituant la fin des gorges du Verdon, et a gardé son charme médiéval. Il est traversé par plein de petits cours d’eau descendant des montagnes, et donc il y a au cœur même du village des ruisseaux, des cascades,… Beaucoup d’artisanats aussi (faïence, bois,…) et vente de délicieux produits régionaux. Donc si vous êtes dans le coin, ça vaut le détour !

Moustier sainte marie

Moustier sainte marie

Après cette longue journée avec beaucoup de kilomètres : retour sur Marseille, ou notre hôtel était situé au cœur d’une magnifique zone commerciale, avec lignes haute tension, autoroute, et entrepôts délabrés…on s’endort.

Sète :

Le weekend touchant à sa fin, on décide de rentrer plus tôt et de s’arrêter sur la route pour couper le trajet Marseille/Toulouse (4h quand même !). Donc on choisi Sète (à mi chemin), pour se poser un peu, manger, et profiter de la plage. Il est 15h, il fait faim !!!! Guidés par notre estomac et une fanfare au loin, nous arrivons au bord d’un canal très animé ! Pardi ! C’est le jour des joutes marines : les restos et bars ont étendu leurs terrasses jusqu’au bord du canal. Nous nous calons avec notre repas en plein cagnard pour profiter du spectacle dans une ambiance survoltée ! En face de nous, un orchestre, le public déchaîné, et les chevaliers du canal qui nous en mettent plein la vue !

L’estomac bien rempli, et le soleil se faisant moins violent : on se dirige vers la plage de Sète. On se trouve une petite crique entourée par des rochers ocres (la couleur du Languedoc !!) et on profite de la mer avant de reprendre la route direction Toulouse. Elle était encore un peu froide (moins de Juin 2013 très froid et pluvieux en France), mais c’était tout de même très agréable…

Sète plage

Sète plage

Voila ! C’est fini, on ramène de bons souvenirs et les premiers coups de soleil de la saison…

Bon plan :

Hôtel Première Classe à Marseille (zone de la Valentine): 47€ par nuit pour deux. Ça peut dépanner si on connait personne là-bas…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *