Voyage – Bilbao – Octobre 2011

Photos et impressions du voyage de la TigrouCorp Inc. en pays Basque Espagnol en octobre 2011.

Alors suite à un été plutôt casanier, on a décidé de partir avec ma Caro faire un petit tour dans le pays Basque espagnol pour se changer les idées. On visait Bilbao, avec comme étapes San Sebastian, Lekeitio et Pampelune. A l’époque j’avais un petit van aménagé « road-trip », donc on était assez libre de nos mouvements (et ça c’est cooool 🙂 )

Donc on passa notre première soirée dans le port et le centre ville de San Sebastian. Les petits bars du port sont toujours aussi chaleureux et remplis. L’ambiance est plutôt sympa, la bière pas chere, et les olives gratos (miam).

sansebastian - petit bar du port

petit bar du port

Après avoir bien profité de notre soirée (ballade en centre ville et mangeage de tapas), on s’est trouvé un petit coin de nature avec vue sur l’océan à quelques kilomètres de San Sebastian pour passer la nuit (les avantages d’un van).

Deuxième jour : direction Lekeitio !!!

Donc, orienté par ma Tigrou (Caroline) qui voulait ab-so-lu-ment passer par ce bled, on arrive (après quelques lacets et routes dangereuses – route « est ») au merveilleux village de Lekeitio. C’est un ancien village de pêcheurs, pas trop dénaturé par le progrès et la modernité. Il offre un îlot d’authenticité au travers de ses petites rues, de son port de pêcheurs, et de sa nature environnante. Les paysages du pays Basque Espagnol étant toujours plutôt sympas, ils sont ici magnifiés par une presque-île, des falaises et une belle plage.

lekeitio - vu d'ensemble lekeitio

vu d’ensemble lekeitio

Je vous conseille donc d’aller y faire un tour si vous êtes dans le coin…

Donc après moult sardines, tapas et sangrias (et une balade digestive sur la presque-île, parce qu’ils bouffent gras la bas), on se dirige vers Bilbao pour passer la nuit, et visiter la ville le lendemain.

On avait trouvé une nuit d’hôtel quasiment donnée : 25 euros la nuit pour deux sur le site booking.com. Cerise sur le gâteau : bain à bulles et chambre à l’orientale… C’était la classe ! 😀

Donc après une bonne nuit, direction Bilbao. Alors avant tout, Bilbao est une ville portuaire et pétrolière (un peu comme La Havre quoi…). Donc éviter à tout pris le nord de Bilbao (embouchure avec l’océan). On a pas eu le temps de faire les quartiers festifs, mais par contre, tout le long de la rivière qui traverse la ville est très sympa. Ça a été réaménagé assez récemment pour le musée Guggenheim, et les rives sont super sympas (quoi que un peu bétonné). Mais c’est propre, et les constructions (ponts, tours, jardins,…) font un peu à l’américaine donc c’est plutôt sympa et dépaysant.

bilbao rives

rives

bilbao rives

bilbao rives

Etape suivante : le musée Guggenheim. Je ne m’attarderai pas la dessus, vous trouverez plein d’infos sur le Net, mais c’est assez sympa (moi qui suis pas un grand fan des musées), surtout pour l’aspect original et grandiose de certaines pièces (chef-d’oeuvres…!).

Voici tout de même quelques photos de l’extérieur :

bilbao - musée guggenheim

bilbao – musée guggenheim

bilbao - musée guggenheim

bilbao – musée guggenheim

 

Donc pour finir sur Bilbao, une ville à plusieurs visages, avec son port pollué à éviter, son quartier populaire typiquement espagnol, mais digne d’une grande ville (donc assez chaud !) et son quartier des affaires avec le musée Guggenheim et les rives du fleuve.

L’ambiance est celle du pays Basque Espagnol : pas de chagasses, pas de j’me la pète, et ça : on aime… En voici la preuve 😉 :

bilbao - skate city

bilbao – skate city

Le quartier d’affaires, à l’américaine :

bilbao - quartier d'affaire

bilbao – quartier d’affaires

Nous avons donc fini notre séjour par une nuit à Pampelune, ville très sympa du pays basque espagnol, et ayant gardé son charme. Retour en France par les Pyrénées. Route longue et sinueuse mais qui vaut le détour aussi.

@+

 

Cet article appartient à la catégorie Voyages. Ajouter la page à vos favoris.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *